• Paul Abraham - Hongrie/Operette : Il a mêle les genres, les modes et les atmosphères de l'epoque
    ( 1892-1960 )
  • Günther Anders - Allemagne/Philosophie : L'un des grands penseurs de la modernité technique (1902-1992 )
  • Mark Antokolski - Russie/Sculpteur
    ( 1843-1902 )
  • Asaph le Juif - Tiberiade/Medecin : Connu pour son Serment paru bien avant celui attribue a Maimonide ( VII siecle )
  • Jean Astruc - France/Medecin : Auteur du premier ouvrage important sur la syphilis et les maladies vénériennes ( 1684-1766 )
  • Leopold Auer - USA/Violoniste : violoniste et pédagogue américain, d’origine hongroise.Né à Veszprém, Il étudie au Conservatoire de Budapest sous la direction de Ridley Kohné, puis parfait sa formation à Vienne avec Jacob Dont. Après avoir travaillé à Hanovre en compagnie de Joseph Joachim, il est violon solo à Düsseldorf , puis à Hambourg jusqu’en 1868. C’est à cette date qu’il est engagé comme soliste de l’Orchestre impérial de Saint-Pétersbourg et comme professeur de violon du conservatoire de la ville. Très vite reconnu comme l’un des plus brillants professeurs de violon de Russie, il devient soliste à la Cour du tsar. Parmi ses élèves, on compte Misha Elman, Efrem Zimbalist et Jascha Heifetz. ( 1845-1930 )
  • Asenath Barzani - Irak/Rabbi : Elle est une des premières femmes juives à avoir reçu le titre de rabbin ( 1590-1670 )
  • Mikha Berdichevsky - Russie/Sionisme : Il est le descendant d’une lignée de rabbins hassidiques. Il est né en Podolie et étudie à la yeshiva de Volozhin. Il quitte la Russie pour Breslau en 1890, où il fréquente le séminaire rabbinique et l’université, puis il gagne Berlin. Il publie notamment des anthologies de récits hassidiques. Dans le hassidisme, il décèle encore cette vitalité, cette vie proche de la nature qu’il recherche . Berdichevsky est aussi le premier à exalter le combattant de Massada et à en faire le premier haut lieu national
    ( 1865-1921 )
  • Hippolyte Bernheim - France/Psychanalyse: Il peut être considéré comme le père fondateur de la médecine dite "psychosomatique" ( 1840-1919 )
  • Michele Besso - Suisse/Physique : L'Ami et le confident d'Albert Einstein lors de ses travaux sur la relativité ( 1873-1955 )
  • Les Freres Bielski - Russie/Resistants : Touvia, Zus et Asaël ont permis à 1200 Juifs d'échapper aux nazis tout en contribuant à la déroute militaire des Allemands ( XX siecle )
  • Immanuel ben Jacob Bonfils de Tarascon - France/Astronome : Il s'est illustre en Mathematique et Physique ( XIV siecle )
  • Dov Ber Borochov - Russie/Ecrivain : Un des penseurs du sionisme ( 1881-1917 )
  • Joseph Breuer - Autriche/Psychologie : Il expérimente pour la première fois l'hypnose avec Bertha Pappenheim, qu’il présente à un jeune élève Freud ( 1842-1925 )
  • Benjamin N. Cardozo - USA/Juriste: Juge a la Cour suprême des États-Unis ( 1870-1938 )
  • Luis de Carvajal - Espagne/Aventurier : Gouverneur du Nuevo León au Mexique
    ( 1539 – 1595 )
  • Abraham Cohen de Herrera - Espagne/Cabaliste : Il est un des rares cabalistes à avoir rédigé ses ouvrages en espagnol (lesquels furent ensuite traduits en latin), ce qui lui valut une extraordinaire diffusion à la fois dans les milieux chrétiens, qui, depuis Pic de la Mirandole, s’intéressaient à la cabale juive, mais également dans les milieux philosophiques, puisqu’on a prétendu longtemps que la structure de l’Éthique de Spinoza était inspirée de celle du Portail des cieux .Cité par Hegel ou par D’Alembert dans son article « Cabale » pour l’Encyclopédie, Abraham de Herrera fait partie de ces auteurs charnières entre deux mondes, qui, faute d’atmosphère adéquate, tombe dans l’oubli, puis resurgissent comme des comètes
    ( 1570-1635 )
  • Marcel Dalio - France/Acteur ( 1899-1983 )
  • Shoshana Damari - Israel/Chanson : La plus célèbre chanteuse de l’Etat d’Israël ( 1923-2006 )
  • Hartwig Derenbourg - France/Orientaliste : Arabisant et Islamologue ( 1844-1908 )
  • Alfred Döblin - Allemagne/Ecrivain : L'œuvre la plus connue est son Berlin Alexanderplatz
    ( 1878-1957 )
  • Yehuda Elberg - Pologne/Romancier : Rabin et érudit, ingénieur textile, combattant de la résistance, collectionneur, conférencier et journaliste, tout ceci n'est qu'un échantillon de l'œuvre du célèbre romancier Yehuda Elberg. Né dans une importante famille de rabbins à Zgierz, en Pologne, les expériences vécues par Elberg durant l'Holocauste ont fortement influencé son écriture . Longtemps louangée par les lecteurs yiddish, l'oeuvre d'Elberg a aussi été traduite en anglais, français et espagnol, et résonne maintenant chez les lecteurs du monde entier ( 1912-2003 )
  • Maurice Fingercwajg - Pologne/Resistant : L'un des résistants fusillés au fort du mont Valérien - Groupe Manouchian ( 1923-1944 )
  • Mordekhai Finzi - Italie/Medecin : Membre de l'illustre famille des Finzi, il se distingue aussi comme mathematicien et astronome. La bibliothèque de Turin contient beaucoup de ses manuscrits. Ses tables astronomiques ont été publiés à Mantoue, probablement avant 1480. Il a également écrit des gloses de grammaire ( 1440-1475 )
  • David Frankfurter - Croatie/Heros : Il a assassine Davos Wilhelm Gustloff, activiste du parti nazi en Suisse ( 1909-1982 )
  • Ibn Gabbay - Espagne/Cabbaliste : Il previlegie une lecture symbolique de la Torah ( XVI siecle )
  • Joachim Gaunse - Prague/Ingenieur : Réputé pour être le premier Juif a vivre en Amérique du Nord ( XVI siecle )
  • Allen Ginsberg - USA/Poesie : Il grandit dans une famille juive dont le père est instituteur et poète, et la mère, Naomi, membre actif du PC et souffrant de paranoïa. Adolescent il découvre Walt Whitman. A Columbia University, il rencontre William Burroughs et Jack Kerouac. 'Howl and Other Poems', publié en 1956, est un long poème en prose relatant les expériences de Ginsberg avant 1955 ainsi qu'une histoire de la Beat Generation, dont il est l'un des membres fondateurs. L'oeuvre fait scandale à cause de son langage cru et explicite et est temporairement retirée de la vente pour obscénité. Allen Ginsberg y part en guerre contre les valeurs matérialistes destructrices et contre la politique américaine. En 1961, il publie une autre oeuvre majeure, commencée en 1957 dans un café parisien, 'Kaddish for Naomi Ginsberg', où il relate la maladie paranoïaque de sa mère et leur relation angoissée. Dans les années 60, Ginsberg part en Inde en quête d'un guide spirituel, période relatée dans 'Indian Journals' (1970), et le bouddhisme tibétain restera une influence importante. La poésie d'Allen Ginsberg, spontanée et libre, est un mélange de modernisme, de ses origines juives et de sa foi bouddhiste ( 1926-1997 )
  • Alfred Hajos - Hongrie/Nageur : Premier champion olympique de natation de l'histoire
    ( 1878-1955 )
  • Maurice Halbwachs - France/Sociologue : Son œuvre la plus célèbre étudie le concept de mémoire collective, qu'il a créé .Assassine à Buchenwald
    ( 1877-1945 )
  • Glückel von Hameln - Allemagne/Commerçante : Particulièrement connue de nos jours pour son Journal intime qui contient un tableau fort détaillé de la vie juive en Allemagne de la fin du xviie siècle et du début du xviiie siècle. Écrits en yiddish, ses mémoires sont originellement destinés à ses descendants. La première partie est un testament de vie les incitant à vivre en conformité avec l'éthique. Les historiens redécouvrant ce journal, s'en servent pour comprendre la vie en ce temps. Ce journal est aussi une pièce rare, car il constitue l'un des plus anciens documents en yiddish, précédant la littérature yiddish moderne de plus d'un siècle. Il est de plus tenu par une femme, fait extrêmement rare à cette periode ( XVIII siecle )
  • Nathan ben Moshe Hannover - Russie/Rabbi : Historien ,Talmudiste et cabbaliste ( XVII siecle )
  • Ben Hecht - USA/Scenariste : Il fut un des plus célèbres et prolifiques scénaristes d'Hollywood
    ( 1893-1964 )
  • Leonard Herman - USA/Aviateur : Issu d'une famille juive de Philadelphie, il fut l'un des aviateurs américains les plus décorés de la Seconde guerre mondiale. Difficile d'énumérer toutes les décorations et récompenses de L. Herman. Pourtant, a priori, rien ne laissait augurer des états de service si brillants. Né à Philadelphie en 1916, troisième de cinq enfants, celui-ci exerçait en effet avant la deuxième conflit mondial, le métier de représentant de commerce. Mais après l'entrée en guerre des Etats-Unis, L. Herman rejoignit l'armée américaine qui le dirigea vers ses forces aériennes.
  • Naftali Hertz Imber - Hongrie/Poete : Compositeur de la Hatikvah, qui deviendra l'hymne national de l'État d'Israël ( 1856-1909 )
  • Bronislaw Huberman - Pologne/Violoniste : L'Interprète de Beethoven le plus estimé de son temps ( 1882-1947 )
  • Jacob Ben Isaac Achkenazi de Janow - Pologne/Judaisme : Il a ecrit un Commentaire en yidich du Pentateuque pour montrer l’essence de la sagesse d’Israël ( XVII siecle )
  • Isaac Isaacs - Australie/Politique : Président de la Haute Cour australienne ( 1855-1948 )
  • Berek Joselewicz - Pologne/Militaire : Il organisa un bataillon juif de cavalerie légère
    ( 1764-1809 )
  • Edmond Kaiser - France/Resistant : Il a fonde Terre des Hommes ( 1914-2000 )
  • Karl Kraus - Autriche/Publiciste : Ses Articles, éclipsent quelque peu ses autres activités littéraires, ses vers, ses aphorismes, ses traductions et son oeuvre de dramaturge dominée par la pièce "Les derniers jours de l'humanité"
    ( 1874-1936 )
  • Jacques Lipchitz - Lituanie/Sculpteur : Un des maîtres de la sculpture du XXe siècle. Son œuvre est surtout connue pour la période cubiste qui s’étend de 1915 à 1925.Par l’intermédiaire de Diego Rivera, il rencontre Pablo Picasso en 1913. Ses sujets sont subordonnés à l’édification d’une architecture spatiale et volumétrique. A partir de 1922, le souci de l’arabesque l’oriente vers une représentation aux limites de l’abstraction où le mouvement se substitue à la stabilité. Il obtient nationalité française en 1924 ( 1891-1973 )
  • Rodrigo Lopez - Angleterre/Medecin : Médecin de la reine d'Angleterre Élisabeth et nouveau-chrétien
    ( 1525-1594 )
  • Leon de Modena - Italie/Rabbi : Il publia Historia de gli riti hebraici qui présente au large public les rites et les coutumes des Juifs de son temps
    ( 1571-1648 )
  • Bolesław Leśmian - Pologne/Ecrivain : Poète de l'époque du modernisme polonais (1877-1937 )
  • Sylvain Lévi - France/Savant : Indologue professeur au Collège de France. Il fut un des premiers à s'intéresser à la langue tokharienne
    ( 1863-1935 )
  • Gumpertz Levinson - Allemagne/Medecin : Premier Juif a etre medecin sans etre baptise
    ( XVIII siecle )
  • Raphaël Levy - France/Heros : L’accusation de meurtre rituel le conduit au bûcher. Il faudra attendre l’affaire Dreyfus pour que l’affaire Raphaël Lévy resurgisse, avant de s’effacer à nouveau de la mémoire collective ( XVII siecle )
  • Itsik Manger - Ukraine/Poete Yiddish : Le Grand poete yiddish du XX siecle ( 1901-1969 )
  • Herbie Mann - USA/Jazz : Son vrai nom Herbert Solomon, est un flûtiste de jazz américain . Dès la fin des années 50, Herbie Mann a contribué à faire de la flûte un instrument de jazz qu'il a mélangé avec la musique africaine puis avec la musique brésilienne (bossa nova). Il débute avec Mat Mattews (à l'accordéon) et Carmen McRae (à la voix). Il a joué avec Carlos "Patato" Valdes, Baden Powell, Antonio Carlos Jobim, Clark Terry, Bill Evans... Avant que la flûte soit son instrument de prédilection, Herbie Mann joua du ténor et de la clarinette basse ( 1930-2003 )
  • Sándor Márai - Hongrie/Litterature : On le compare souvent à Zweig ou à Schnitzler. Comme eux, il reste le mémorialiste pénétrant d’une aristocratie de l’intelligence balayée avec les dernières cendres de l’Empire "austro-hongrois"
    ( 1900-1989 )
  • David Marcus - USA/Israel/General : Le colonel David (Mickey) Marcus [nom de guerre : Michael (Mickey) Stone], un ancien élève de West Point, fut recruté à la fin de 1947 en tant que conseiller militaire de Ben-Gourion et de la Hagana. Stratège au Pentagone pendant la Seconde Guerre mondiale, Marcus avait commandé lécole militaire américaine des Rangers qui avait mis au point de nouvelles tactiques pour le combat dans la jungle au Japon. Il incita lorganisation clandestine Hagana à aborder laspect pratique de lorganisation militaire et rédigea personnellement les manuels dinstruction des cours dofficiers de la future armée. Il était convaincu que les partisans juifs possédaient les qualités requises pour constituer une armée de premier plan. Pendant les combats dans le Néguev, la tactique des raids éclairs nocturnes quil préconisa permit déloigner larmée égyptienne. Il fut lun des artisans de lhéroïque entreprise de construction de la route de Birmanie menant à Jérusalem. Nommé commandant du Front de Jérusalem par Ben-Gourion, avec le rang dAlouf (général de division), il dirigea quatre brigades et élabora la stratégie dune opération interarmées qui permit par la suite la libération de la capitale assiégée et changea lissue de la guerre. Le 10 juin 1948, deux semaines après sa nomination, quelques heures seulement avant lentrée en vigueur dun cessez-le-feu négocié par lONU, Marcus fut tragiquement abattu par erreur par une sentinelle ( 1901-1948 )
  • Salomon Ha Meiri - France/Philosophie : Grand commentateur du Talmud de Babylone, Menahem ben Solomon Ha-Meiri naquit à Perpignan où, semble-t-il, il vécut toute sa vie. Nous ne connaissons que très peu de détails de sa biographie. Sa famille était originaire de Carcassonne et de Narbonne. Il aurait été orphelin très jeune, et ses enfants auraient été kidnappés…. Il joua un rôle économique et occupa au sein de sa communauté des charges administratives (il fut " secretarius " de l'aljama de Perpignan). Il y dirigea également une yeshiva(école). Mais c'est surtout comme rabbin, théologien, juriste et écrivain que nous arrive son héritage ( 1276-1344 )
  • Carlo Michelstaedter - Italie/Philosophie : Il etait aussi Dessinateur et Poete ( 1887-1910 )
  • Yehouda Moreno - Israel/Soldat : Heros de Tsahal ( 1971-2006 )
  • David Nieto - Italie/Haham : Philosophe, Médecin, Poète, Mathématicien, Astronome, Ecrivain et théologien ( 1654-1728 )
  • Felix Nussbaum - Peintre/Allemagne : Mort à Auschwitz , le peintre juif allemand avait déjà la prémonition de son destin quand il peint cet Autoportrait dans le camp en 1940 : visage émacié ; barbelés sous ciel d'orage pour tout horizon ; en arrière-plan, ses frères humiliés, atteints par la dysenterie. Quand il peint cette toile bouleversante, Nussbaum a échappé à son premier enfermement, le camp de Saint-Cyprien, proche de Perpignan. Il se cache quelques années à Bruxelles, avant d'être débusqué par la Gestapo avec sa compagne, Felka Platek. ( 1904-1944 )
  • Les Ovitz - Roumanie/Artistes : Célèbres pour le nanisme qui affectait la majorité de ses membres. Victimes d'expérimentations par les nazis
    ( XX siecle )
  • Isaac de Pinto - Pays Bas/Philosophie : Il defend ses corelegionnaires contre Voltaire
    ( 1715-1787 )
  • Menahem Recanati - Italie/Cabbaliste : Il a été le seul italien de son temps qui a consacré la majeure partie de ses écrits a la Kabbale.
    ( XIII/XIVe siecle )
  • Sidney Reilly - Ukraine/Agent secret : Il a servi de modèle pour la création de James Bond
    ( 1874-1925 )
  • Les Freres Reinach - France/Savants : Joseph, Salomon et Théodore Reinach furent trois érudits représentatifs de l’élite intellectuelle et politique de la Troisième République (XIX et XX siecle )
  • Samuel Reshevski - USA/Chess : Enfant Prodige du Jeu d'Echec ( 1911-1992 )
  • Judith A. Resnik - USA/Astronaute : Décédée en mission dans l'explosion de la navette Challenger
    ( 1949-1986 )
  • Yossale Rosenblatt - Ukraine/Cantor : Le Roi des Cantor ( 1882-1933 )
  • Rabbi Simlaï - Israel/Maitre du Talmud : Il est probablement à l'origine du nombre des 613 mitzvot ( III siecle )
  • Georg Simmel - Allemagne/Sociologie : Contemporain de Max Weber, théoricien de l'interaction et des formes sociales. Pour Georg simmel, la vie sociale est le produit d'un mouvement contradictoire entre la vie et des formes. La vie est pulsion, création, désir, émotion, affection, innovations. Les formes, ce sont les conventions, les institutions, les règles des normes qui encadrent la vie sociale. Georg simmel est né à Berlin en 1858. Après des études de philosophie (il soutient une thèse sur Kant), il assure à l'université des séminaires forts prisés. Mais, malgré le brio et l'intelligence vive, il n'obtient pas de poste définitif. Ces écrits dérogent trop à la norme universitaire. D'un éclectisme peu académique, il porte intérêt en effet à l'histoire de la philosophie, aux faits sociaux les plus massifs (l'argent, la religion, la culture, l'individualisme...) comme aux phénomènes a priori plus insignifiants (l'esthétisme du visage, les ruines, l'aventure, la psychologie féminine...). En 1914, Georg simmel parvient enfin à obtenir un poste à l'université de Strasbourg. Il décède quatre ans plus tard. Parmi ces amis, il comptait Max Weber, Suzanne george et Auguste Rodin. Henri Bergson, dont la philosophie de la vie marqua fortement sa sociologie formale, fut l'un de ces interlocuteurs privilégiés. Il définit la société comme une situation ou plusieurs individus entre en action réciproque est considéré comme le père de la sociologie formelle pour avoir essayé d'abstraire les formes de la socialisation (concurrence, conflit...) de leur contenu (1858 -1918)
  • Gershon Sirota - Pologne/Cantor : Mort assassine a Auschwitz ( 1874-1943 )
  • Nahum Sokolov - Pologne/Ecrivain : Leader sioniste, parmi les pionners de la presse juive
    ( 1859-1936 )
  • Maurice Solovine - Roumanie/Philosophie : Lié à Einstein ils créent avec Conrad Habicht, l'Académie Olympia ( 1875-1958 )
  • Guershom Soncino - Italie/Editeur : Il a imprimé une centaine de livres en hébreu et un nombre égal en latin et en italien. Sa production n'est pas seulement superbe, mais aussi prodigieuse en qualité ( XVIe siecle )
  • Oskar Strock - Russie/Compositeur : Entre les deux guerres, un grand nombre de tangos furent composés en Russie et tout particulièrement par Oskar Strock qui vivait à Riga et qui était appelé à l’époque " le roi du tango russe " ( 1893-1975 )
  • Sem Tob de Carrion - Espagne/Poesie : Le «Vidduy» . Poète castillan du XIVe siècle, Sem Tob ben Ishaq Ardutiel naquit à Carrión de los Condes (Vieille-Castille) ; il exerça dans cette ville un rôle important en tant que rabbin. Hormis des poésies religieuses en hébreu et quelques œuvres scientifiques, il est l'auteur des Proverbios morales dédiés à Pierre le Cruel ( XIV siecle )
  • Samuel Usque - Portugal/Historien : Historien juif originaire du Portugal, auteur d'un classique de la littérature portugaise, Consolation aux tribulations d'Israël ( XVI siecle )
  • Mark Warshavsky - Russie/Poete : Les paroles et les mélodies de Mark Warshavsky se répandent parmi les masses juives, et se confondent avec d’ancestrales chansons populaires, au point que le nom de leur auteur s’est parfois effacé.La chanson Aleph-Beys (Oyfn Pripetshik) influence même les idées de son temps, en s’opposant à la volonté d’assimilation de la Haskala, et en prônant le maintien des traditions juives et l’apprentissage de l’hébreu et du yiddish ( 1848-1907 )
  • Franz Werfel - Autriche/Ecrivain : Un des protagonistes du courant expressionniste de l'entre-guerre ( 1890-1945 )
  • Yehiel de Paris - France/Rabbi : Le Rav Yehiel ben Joseph est né à Meaux, il y a un peu plus de 750 ans, et est mort à Haifa, en Terre d'Israël, en 1286. Disciple du Rav Judah ben Isaac (Sire Léon de Paris), il lui succède à la tête de sa yeshiva en 1225, riche de 300 étudiants, dont certains deviendront de célèbres Tossafistes,comme le Rav Méir de Rothenburg.La situation étant précaire, tant à cause des Croisades que de la pauvreté des étudiants, Yehiel de Paris doit envoyer une délégation dans les pays où la situation est plus confortable pour les Juifs.En 1240 (qui correspond à l'an 5000 du calendrier hébraïque , le roi Louis IX ordonne la tenue d'une dispute religieuse entre tenants du Judaïsme et de la Chrétienté au sujet du Talmud. Yehiel de Paris représente les Juifs. Son adversaire est un Juif apostat du nom de Nicolas Donin. Bien que Yehiel remporte la dispute haut la main, ainsi que l'admiration des souverains et notables du royaume, le climat de haine anti-Juive est à ce point intense, qu'on ordonne la crémation publique de tout exemplaire du Talmud qu'on pourra trouver. Finalement, 24 charettes de traités talmudiques seront livrées aux lammes.Yehiel de Paris continua d'enseigner le Talmud, rédigeant des Tossafot, établissant des décrets halakhiques, etc. Cependant, l'atmosphère devient bientôt intenable, et il s'embarque pour la Terre d'Israël en compagnie de nombre de ses disciples.Il y décède et est inhumé à Haïfa, près du Mont Carmel
    ( XIIIe siecle )
  • Yossel de Rosheim - Allemagne/Rabbi : Charles Quint, le reconnut comme 'commandeur des juifs allemands' ( 1478-1554 )
  • Carl Zuckmayer - Allemagne/Dramaturge : Il reçoit le prestigieux prix Goethe ( 1896-1977 )
  • Leopold Zunz - Allemagne/Savant : Il compte parmi les fondateurs de la « Science du judaïsme » , son domaine de prédilection étant l'investigation critique de la littérature, de l'hymnologie et des rituels juifs.Les investigations historiques de Zunz et ses écrits, ainsi que ceux de ses contemporains, ont eu une influence importante sur le judaïsme de l'époque et jusqu'à de nos jours ( 1794 - 1886)
  • Szmul Zygielbojm - Pologne/Resistant : Déporté dans le ghetto de Varsovie , il a écrit une lettre pour témoigner de ce qui s’est passé et reproche aux alliés de n’avoir rien fait pour arrêter ce massacre
    ( 1895-1943 )
  • livre d'or